Diary for Jean-Manon de retour en Asie


Puerto Princessa et papillons

2018-02-08

Visite de la ville aujourd'hui en solo avec un conducteur quide qui parlait un anglais assez approximatif. D'abord, il faut parler des tricycles, ces motocyclettes transformées en trickshaws motorisés avec devanture de vieilles petites voitures. Une patente qui sert de transport aux humains et aux marchandises à peu de frais. Il y en a des milliers dans la ville et elles polluent beaucoup il va sans dire. Mais c'est typique de voyager avec ce type de véhicules. C'est ce que nous privilégions pour les aller-retour aux restaurants, car marcher dans cette ville est périlleux sinon ardu.

Notre visite nous a amené un peu partout dans la ville dont le port et un marché de babioles plus ou moins intéressant. C'est le Palawan Butterfly Garden qui nous a plus avec ses papillons en liberté. Des espèces locales que nous ne voyons pas chez nous bien entendu. Il y avait aussi présentation d'une ethnie tribale de Palawan avec sa musique, sa façon de vivre et la cueillette d'une résine végétale utilisée dans la fabrication de divers produits dont le vernis à ongles.

Heureusement que cette visite ne nous a pas couté chère, car nous avons trouvé que cette demie-journée était assez banale à part les papillons bien sur. Notre guide ne nous entretenant pas beaucoup, cela s'est avéré peu éducatif.